Andriat Frank, Duchâteau André-Paul. La miss. Mijade, 2018, 212 p. (Zone J).

Après un énième déménagement, Clément et sa sœur Alice espèrent enfin pouvoir se poser dans la maison que leur mère Bérénice vient de louer. D’autant que les proprios sont sympas et qu’ils ont réussi à se faire de nouveaux amis. Mais des soupçons de vols s’abattent sur leur mère que beaucoup dans le voisinage considèrent comme irresponsable parce qu’à 35 ans, elle continue de participer à des concours de miss. Clément réussira-t-il à prouver son innocence ?
La miss
Étiqueté avec :            

8 avis sur « La miss »

  • 7 février 2020 à 15 h 52 min
    Permalien

    Je n’ai pas aimé ce livre car je ne l’ai pas trouvé passionnant,voire ennuyant. Il n’y avait pas assez d’actions pertinentes et je n’ai pas trop aimé l’histoire en elle-même.
    Manohé 13 ans 4E

  • 12 mars 2020 à 15 h 58 min
    Permalien

    “La Miss” est un livre que j’apprécie car Clément est un personnage intéressant, il fait preuve de courage et fait son possible pour sortir sa famille des problèmes qu’elle rencontre au quotidien (problèmes financiers car sa mère n’arrive plus à payer les factures). Cette histoire peut vite ramener les lecteurs à la réalité des faits que certaines familles subissent dans leur vie. Le livre est facile à lire. Cependant quelques passages sont longs, on décroche de l’histoire, les passages se ressemblent. Je n’apprécie pas vraiment Bérénice qui est une mère irresponsable, elle se laisse aller et est plus préoccupée par les concours de beauté que par ses enfants et sa vie de famille. Si vous aimez les histoires réalistes, alors ce livre est fait pour vous !
    4G

  • 26 mars 2020 à 21 h 15 min
    Permalien

    J’ai bien aimé le livre car Clément est très autonome, s’occupe beaucoup de sa petite sœur, et essaie de sortir sa mère de ses problèmes. Et j’aime bien la fin quand on découvre que Bérénice n’est pas coupable, ils l’ont accusée car elle était différente.

  • 2 avril 2020 à 11 h 31 min
    Permalien

    J’ai bien aimé ce livre car Clément s’occupe bien de sa mère et il l’a protège. Mais j’ai trouvé triste que Bérénice se face accuser par tout le monde.

  • 3 avril 2020 à 18 h 25 min
    Permalien

    J’ai beaucoup apprécié ce livre, Clément est proche de sa sœur et la protège, les propriétaires de la maison ont été gentils avec Bénédicte. Ce qui ne m’a pas plu, il y a des moments du livre longs, quand ils cherchent les coupables. Je trouve que l’histoire est bien faite, facile à lire… Je conseille ce livre pour ceux qui aiment les livres un peu policiers et réalistes.

Laisser un commentaire