Florence Cadier. Né coupable. 2021 : Talents hauts.

Le 23 mars 1944, alors que l’Amérique a le regard tourné vers la fin du conflit en Europe, la ségrégation bat son plein en Caroline du Sud. George Stinney, jeune Afro-Américain de 14 ans, est arrêté pour le meurtre de deux fillettes blanches. Le garçon, qui reconnaît les avoir croisées quelques heures avant leur disparition, est le coupable parfait aux yeux du shérif, des parents des victimes et de toute la société.

Né coupable
Étiqueté avec :            

2 avis sur « Né coupable »

  • 21 novembre 2022 à 15 h 53 min
    Permalien

    Livre trop triste
    C’est l’histoire d’un noir qui a vécu de l’injustice à cause de sa couleur !
    Je ne recommande pas ce livre pour les lecteurs débutants. Il est vraiment très compliqué à comprendre et à rentrer dedans.
    Malheureusement cette injustice est vraie en Amérique et cela est très triste .

    Loan, Les Brouzils

  • 22 novembre 2022 à 18 h 35 min
    Permalien

    Né coupable-lent
    George, 14 ans, est un jeune homme noir vivant dans le sud des Etats Unis. Un soir, il rencontra deux jeunes filles blanches et discuta quelques minutes avec elles. Quelques heures après les avoir vues, elles sont portées disparues. Georges dit les avoir vues, mais il n’aurait pas dû …
    Ce livre m’a déplu car j’ai trouvé que c’était lent, il aurait fallu moins de pages. Même si l’histoire pouvait être émouvante et pleine de sensibilité, cela manquait d’action (sauf un peu d’action à la fin). Cependant la description était bonne, de se mettre dans la tête George et de voir à quoi il pensait était une bonne idée. En tout cas je n’aurais pas aimé être à sa place !
    Le livre montrait aussi l’amour familial durant une lourde épreuve et également (d’un point de vu historique) la violence et la cruauté du racisme dans les années 1940 dans le sud des Etats Unis.
    Je conseille ce livre à tous ceux qui sont sensibles et qui aiment les histoires lentes.
    Je déconseille ce livre pour tous ceux qui préfèrent les romans et aiment les histoires rapides et rythmées.

    Ambre – Les Brouzils

Laisser un commentaire