J. A. White. Les pages de l’angoisse. 2021 : Nathan.

New York, 2020. Au 4e étage d’un immeuble en brique rouge vit une créature aussi effrayante que charmeuse, une femme lugubre aux pouvoirs étranges… Alex a 11 ans et n’est que le dernier d’une longue liste de victimes. Alors qu’elle va pour le tuer, la créature découvre qu’Alex a un don particulier : écrire des histoires d’horreur. S’il parvient à la distraire, il vivra une nuit de plus. Mais il lui faut trouver un moyen de s’échapper de cet appartement avant de manquer d’inspiration…

Les pages de l’angoisse
Étiqueté avec :        

2 avis sur « Les pages de l’angoisse »

  • 29 novembre 2022 à 18 h 56 min
    Permalien

    Ce livre m’a plu car il y a toujours quelque chose de nouveau. Il est peut-être long pour certains mais même pour les petits lecteurs comme moi, il est passionnant. On peut facilement s’imaginer dans l’histoire sans avoir besoin
    d’images pour expliquer le contexte.

    Elouan-Les Brouzils

  • 30 novembre 2022 à 20 h 27 min
    Permalien

    Un livre au top mais qui tourne en rond à la fin

    Alex se balade dans son immeuble en pleine nuit, quand soudain la musique de son film préféré et l’odeur de son plat favori l’attirent dans un appartement où il se retrouve prisonnier.
    Va-t-il réussir à s’échapper ?

    Les pages de l’angoisse est un livre magique, drôle avec une histoire à suspense.
    Je le recommande à tous les lecteurs amateurs ou confirmés qui sont en quête de frissons et d’aventure.

    Nathan-Les Brouzils

Laisser un commentaire