Chardin Alexandre. Ma fugue dans les arbres. Magnard jeunesse, 2019, 238 p.

Le jour de ses onze ans restera longtemps pour Albertine à la fois le plus beau et le pire jour de sa vie. Elle dont le père a toujours interdit à ses enfants de grimper aux arbres, ou même de s’en approcher, voit enfin son rêve se réaliser : cette année, faute de pouvoir grimper aux arbres, elle aura au moins le plaisir d’y accrocher une balançoire, et de s’élancer vers le ciel. Du moins, le croit-elle. Car à peine la balançoire accrochée, la voilà coupée, mise à terre par son père… Furieuse, Albertine décide de défier son autorité, et grimpe à la corde laissée accrochée, enjambe la première grosse branche et monte encore plus haut, avant d’annoncer que plus jamais elle ne redescendra ! Pourquoi son père lui refuse-t-il l’accès à l’arbre ?

Ma fugue dans les arbres
Étiqueté avec :                

2 avis sur « Ma fugue dans les arbres »

  • 12 novembre 2020 à 12 h 47 min
    Permalien

    J’ai adoré ce livre, il est passionnant car ce livre est plein d’action. Mais je l’aurais vu différemment et je ne comprend pas pourquoi elle ne voulait pas descendre des arbres alors qu’ elle avait peur de rester des mois dans leurs feuillages.

Laisser un commentaire