Stranger Simon. Le poing levé. Bayard, 2019, 247 p.

Émilie, 17 ans, est Norvégienne. Et comme beaucoup de filles de son âge, elle aime faire les boutiques et rêver aux garçons sans penser au lendemain. À l’autre bout du monde, Reena, 12 ans, se tue à la tâche dans une usine du Bangladesh, où elle coud des vêtements destinés aux grands magasins. Un univers sépare les deux jeunes filles. Tout change le jour où Émilie rencontre Antonio. Car le garçon appartient aux « Sauveurs du Monde », un petit groupe politisé qui mène des actions clandestines contre les grandes compagnies industrielles, comme celle qui embauche Reena…

Le poing levé
Étiqueté avec :            

19 avis sur « Le poing levé »

  • 12 novembre 2020 à 12 h 47 min
    Permalien

    Ce livre est vraiment intéressant et très complet. La fin m’a quand même légèrement déçue, je l’aurai voulue plus compréhensible. Il est vraiment très intructif et on apprend beaucoup de choses sur la vie des employés. C’est à se demander d’où vient chaque objet et vêtements que l’on possède! Vivement conseillé!

  • 13 novembre 2020 à 17 h 53 min
    Permalien

    C’est l’histoire d’une jeune fille, Émilie, qui s’intéresse aux objets qu’elle achète (tee-shirt,chocolat,poulet … etc) Mais un chapitre sur deux c’est l’histoire de Reena qui est couturière au Bangladesh alors qu’elle n’a que 12 ans.
    C’est une histoire touchante et intéressante mais ce qui m’a déçue c’est que j’ai l’impression qu’il manque la fin.
    Je conseille à ceux qui aiment inventer des suites

  • 16 novembre 2020 à 12 h 47 min
    Permalien

    J’ai bien aimé le livre. Les personnages étaient intéressants. Ils avaient du courage, de la volonté et ils étaient sociables. J’ai aimé leurs actions pour combattre la pauvreté et l’inégalité. Grâce au site qu’ils ont créé, ils peuvent recruter des personnes dans le monde entier.
    LS 5 ème

  • 25 novembre 2020 à 9 h 29 min
    Permalien

    J’ai bien aimé ce livre car :
    – il est passionnant, car j’ai appris des choses sur la pauvreté,
    – j’ai adoré les personnages, car ces ados montent à eux seuls une association, “Les Sauveurs du monde”, qui lutteront pour l’injustice dans le monde,
    – le livre est à la fois magnifique et mélancolique.

  • 10 décembre 2020 à 12 h 50 min
    Permalien

    J’ai bien aimé ”les sauveurs du monde” qui essaient de faire réagir le monde en collant des étiquettes sur certains vêtements et aliments. Il y a de l’action et du suspens malgré la fin dramatique.

  • 25 janvier 2021 à 13 h 44 min
    Permalien

    J’ai bien aimé ce livre car :

    -il y avait beaucoup de solidarité
    -il y avait beaucoup d’aventure passionnante

    Ce que je n’ai pas aimé :

    Rien car tout était super!

  • 28 janvier 2021 à 10 h 06 min
    Permalien

    J’ai adoré ce livre .Il dévoile la dure et triste réalité derrière toutes les choses que l’on achète au quotidien. Il m’a beaucoup fait réfléchir et penser aux personnes qu’il y a derrière tous ces objets produits. Néanmoins, la fin m’a légèrement déçue. J’aurai préféré une fin un peu plus heureuse. Je recommande ce livre, car vous ne serez pas déçus d’apprendre ces choses-là.

  • 28 janvier 2021 à 10 h 11 min
    Permalien

    Ce livre est complet et intéressant. On y apprend beaucoup de choses sur la vie des employés. Mais je suis un peu déçu de la fin qui était un peu incompréhensible.

  • 14 mars 2021 à 17 h 44 min
    Permalien

    Je n’ai pas beaucoup aimé la fin, il aurait fallu que l’auteur aille au bout de l’action ou au moins que le livre ne se termine pas mal avec autant de suspens parce que du coup on ne sait pas ce qui va leur arrivé. Sinon la cause pour laquelle ils se battent est très bonne et j’espère que ce livre aura fait réagir les gens.
    Stex344

  • 24 mars 2021 à 9 h 37 min
    Permalien

    Dans “le poing levé”, j’ai vraiment apprécié la cause pour laquelle les protagonistes se battent. On parle de plus en plus de l’esclavage moderne et de la surconsommation, c’est pourquoi j’ai trouvé l’histoire très actuelle. De plus, le fait de voir ces jeunes agir et et leur mouvement prendre de l’ampleur prouve que rien n’est jamais perdu! La couverture du roman est très belle et attirante, bravo! Cependant, la fin du livre ne nous satisfait pas complètement… Et personnellement j’aurais aimé qu’il y ait plus de détails sur la vie de Reena. L’histoire de ce roman engagé reste très touchante et je le conseille vivement!

  • 24 mars 2021 à 9 h 37 min
    Permalien

    J’ai beaucoup aimé lire ce roman !
    J’apprécie la détermination et la personnalité d’Émilie. Je félicite l’auteur pour avoir parlé de sujets peu abordés mais qui sont plus que jamais d’actualité et très présents à notre époque, comme : l’esclavage moderne, la surconsommation et l’industrialisation dans le monde. Le livre est bien construit. Il permet d’ouvrir les yeux sur certaines choses et de nous faire réfléchir sur ce que l’on achète. J’ai bien aimé la parallèle entre la vie d’Émilie et celle de Reena au début du livre. Il est un peu long à lire mais on s’attache vite au personnages et à l’histoire. Malheureusement, je trouve que la fin n’est pas assez aboutie : on reste sur sa faim.
    Mais cela reste un très bon roman, je vous le conseille fortement !

  • 25 mars 2021 à 11 h 39 min
    Permalien

    J’ai eu un coup de coeur pour “Le poing levé ” car j’ai apprécié le parallèle entre la narration de deux vies de jeunes filles vivant deux réalités tellement différentes ! D’un côté une fille plutôt comme nous, 17 ans, qui comme d’autres filles de son âge fait les boutiques, sort avec des amies … et de l’autre côté une fille de 12 ans, qui travaille dur dans une usine Bangladesh, où elle coud des vêtements destinés aux grands magasins .

  • 25 mars 2021 à 11 h 40 min
    Permalien

    J’ai bien aimé “Le poing levé” car on s’attache à l’histoire d’Emilie qui prend conscience du monde et de la pauvreté et à l’histoire de Reena qui, elle, a une vie difficile…
    Dans ce livre, on a envie de lire la suite, mais la fin m’a déplue car ça c’est mal fini, ce roman était agréable à lire et à comprendre, il était très intéressant et rythmé.
    Je félicite l’auteur pour le suspense et les nombreuses actions mouvementées.

  • 25 mars 2021 à 11 h 46 min
    Permalien

    J’ai eu un coup de coeur pour “Le poing levé ” car j’ai apprécié le parallèle entre la narration de deux vies de jeunes filles vivant deux réalités tellement différentes ! D’un côté une fille plutôt comme nous, 17 ans, qui comme d’autres filles de son âge fait les boutiques, sort avec des amies … et de l’autre côté une fille de 12 ans, qui travaille dur dans une usine Bangladesh, où elle coud des vêtements destinés aux grands magasins .Je pense aussi que cela nous fait réfléchir sur ce que l’on achète : d’où cela provient-il ? Qui l’a fabriqué ?… Le suspense est très intéressant et captivant mais je trouve que la fin du livre gâche un peu tout. Je vous le conseille fortement !

  • 8 avril 2021 à 9 h 16 min
    Permalien

    Le poing levé, j’ai adoré l’histoire je trouvais ce livre très intéressent simple à lire même s’il parait assez épais. Dans ce livre on nous parle de mode, vêtements… Car derrière les grandes marques de vêtement ce cache une production. Les vêtements sont principalement faits par des enfants esclaves dans des pays pauvres (Bangladesh). Emilie le personnage principal va faire beaucoup de chose pour découvrir ce qui se passe derrière tous ses vêtements. Je recommande ce livre à ceux qui cherchent un livre facile, à ceux qui veulent lire un livre qui fait réfléchir.

  • 9 avril 2021 à 8 h 33 min
    Permalien

    Le poing levé est un livre génial, il fait passer avant tout un message à travers une histoire qui va dès l’entrée de jeu, prendre le lecteur et lui donner envie de lire la suite ! Le personnage principal, Emilie, vit un aventure très intéressante à suivre mais on en apprend aussi sur sa vie personnelle et le fait qu’il y ai des histoires différentes à suivre est un très bon concept ! Je recommande bien évidemment ce livre pour quelqun qui cherche un livre passionnant et pas trop dur à lire !

  • 27 avril 2021 à 14 h 12 min
    Permalien

    Le poing levé, c’est l’histoire de deux jeunes filles, Émilie qui aime le shopping et vis au jour le jour et Reena qui travaille à la chaine dans une usine de fabrication vestimentaire. Elles ne se connaissent pas mais grâce à l’aide de Antonio, elles vont se battre contre ces compagnies industrielles.
    J’ai beaucoup aimé ce livre car il est en plein dans l’aventure, le combat, mais aussi malheureusement la réalité…! J’ai adoré l’interaction entre ces deux univers très différents mais je suis déçu de la fin qui me parait vite terminé.

  • 6 mai 2021 à 16 h 06 min
    Permalien

    Le poing levé est un livre génial J’ai beaucoup aimé ce livre car il est en plein dans l’aventure, le combat ,J’apprécie la détermination et la personnalité d’Émilie.

Laisser un commentaire