Thévenot Mikaël. Le petit prince de Harlem. Romans Didier jeunesse, 2018, 148 p.

Harlem, années 1920. Sonny, 14 ans, fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère, gravement malade. Sans rien lui dire, il quitte l’école et choisit la rue. Ses petits trafics ne passent pas inaperçus… Queenie, la reine de Harlem, le prend sous sa coupe et dans son gang. Dans les clubs où elle l’entraîne, il se découvre une passion pour le jazz…Un soir, il entend le son d’un saxophone dans son immeuble. Un jazzman du nom de Charlie s’entraîne sur le toit. Bouleversé par cette musique qui lui rappelle son père, Sonny va devenir son élève. Il apprend vite, il pourrait même se faire un nom.

Le petit prince de Harlem
Étiqueté avec :                

3 avis sur « Le petit prince de Harlem »

  • 12 novembre 2020 à 13 h 01 min
    Permalien

    J’ai bien aimé ce livre même si parfois je ne comprenais pas tout. Ce qui m’a surpris, c’est le courage du garçon pour ne pas aller à l’école et travailler à la place, pour gagner de l’argent. Grâce au saxophone il va faire revivre la musique. L’histoire est joyeuse mais en même temps elle est triste car la maman de Sony est malade mais dès qu’il allait sur le toit pour jouer du saxophone il se sentait plus léger, plus apaisé. J’ai aussi bien aimé le nom qui est donné à Sonny : ” Le petit Prince “.

  • 16 novembre 2020 à 12 h 49 min
    Permalien

    J’ai aimé ce livre, car l’histoire raconte la vie des personnes les plus pauvres. Avoir créé ce livre peut toucher des personnes comme moi et ces personnes peuvent créer des associations pour aider les personnes les plus démunies pour que le monde ait le moins possible de personnes pauvres.
    SlayrNike

Laisser un commentaire