Vandermeersch Fanny. Dysfférent. le Muscadier, 2018, 88 p. (Rester vivant).

Quelle étrange idée d’appeler un enfant Charlemagne ! Sans cet étrange prénom, Charly en est sûr, il serait un enfant comme les autres… à quelques adjectifs prés. On le dit en effet trop distrait, dissipé, dispersé, voire discourtois, au grand dam des adultes qui l’entourent. Et cela lui vaut souvent les moqueries de ses camarades. Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique. Mais qui a dit que les enfants multi-dys étaient bons à rien ? Tout le monde a un talent qui ne demande qu’à être révélé. C’est peut-être une chance d’être différent !

Dysfférent
Étiqueté avec :            

18 avis sur « Dysfférent »

  • 17 novembre 2020 à 12 h 51 min
    Permalien

    L’histoire parle de Charlemagne qui a plusieurs dys et qui se fait harceler.
    Vers la fin il découvre un talent …
    J’ai bien aimé car il parle de harcèlement et du manque de confiance en soi mais avec une fin heureuse.

  • 14 décembre 2020 à 12 h 43 min
    Permalien

    Cette histoire est très touchante ! Je l’ai bien aimé car on a tous le droit d’être différent même si on a des défauts. Je l’ai aussi bien aimé car il parle du harcèlement : il faut arrêter d’harceler les personnes différentes de nous ! Ce livre est aussi très émouvant.

  • 15 janvier 2021 à 11 h 23 min
    Permalien

    J’ai beaucoup aimé ce livre car c’est une histoire triste mais qui nous donne une morale : ” Ne pas être comme les autres ça a du bon “.
    Je trouve que le prénom ” Charlemagne ” est vraiment dur à porter d’autant plus que Ringo se moque de lui ; c’est un peu du harcèlement !
    Mais grâce au piano et à Jade, Charlemagne va s’ouvrir aux autres et avouer qu’il est différent.
    Bonne lecture !

  • 28 janvier 2021 à 9 h 54 min
    Permalien

    J’encourage à lire ce livre. Il est très intéressant et
    on se plonge rapidement dans l’histoire.
    Il prouve que peu importe la maladie ou les difficultés que l’on a, grâce à certaine activité, on trouve toujours une solution. Dans cette histoire, c’est le piano qui va permette à Charlemagne d’apprendre mieux et aussi d’accepter ses difficultés et d’en faire une force.

  • 28 janvier 2021 à 10 h 09 min
    Permalien

    Cette histoire est touchante. Charlemagne c’est pas facile a porter, Ringo se moque de lui mais le prénom Ringo n’est pas mieux. Jade l’a beaucoup aidé. Cela montre que l’on peut s’en sortir grâce à une passion (dans Dysfférent le piano). Au final, à la fin de l’histoire, Charlemagne s’assume.

  • 7 février 2021 à 14 h 25 min
    Permalien

    Ce roman est bien car il aborde des sujets intéressants : la dyslexie, la dyspraxie et la dysorthographie. Il montre qu’on peut s’affirmer même si on est différent. Cependant on aurait aimé savoir ce que deviens notre héros.

  • 7 février 2021 à 16 h 13 min
    Permalien

    J’ai plutôt bien aimé ce roman car l’histoire était drôle et amusante. Ce livre était assez court à lire et et s’adressent en particulier à ceux qui n’aiment pas lire car l’écriture est assez grosse et très lisible. Le personnage principal, Charlemagne, nous est très rapidement familier.
    l’inconvénient de cette histoire est qu’elle manque un peu d’action.

  • 9 février 2021 à 15 h 15 min
    Permalien

    Beau roman, très inspirant et captivant, la première de couverture donne envie de le lire. C’est très touchant et il est facile de comprendre l’histoire. J’admire le courage de Charlemagne. Je le vous conseille fortement. Charlemagne est différent des autres car il est dyslexique…

  • 11 février 2021 à 14 h 40 min
    Permalien

    Ce livre est très intéressant à lire car cet un enfant qui a beaucoup de problèmes. Il y a beaucoup d’aventure à cause des ses problèmes. Mais le livre, à mon gout, est un peu court, mais il est bien et très intéressant à lire. Je vous le conseille.

  • 11 février 2021 à 14 h 42 min
    Permalien

    Le livre est trop petit ! Mais l’histoire est pas mal. Cela montre qu’il faut peu de différence pour être mis à l’écart. Charlemagne est différent des autres car il est dyslexique. D’une certaine manière ce livre dénonce la discrimination.

  • 17 février 2021 à 11 h 09 min
    Permalien

    J’ai vraiment adoré ce roman car l’écrivain a très bien su nous mettre a la place de Charlemagne. Drôle de prénom, non ? Pourtant Charly saura faire face à sa dyslexie et sa dysorthographie grâce a une fille différente. On peut se mettre à leur place et ça nous permet une remise en question sur nous et comment on agit face à nos camarades parfois différents.
    Je vous conseille fortement ce livre!!

  • 17 février 2021 à 11 h 12 min
    Permalien

    Je trouve ce livre passionnant et instructif pour les gens ne savant pas ce qu’est un multi-dys. C’est un enfant qui possède de nombreux points faibles mais aussi un point fort qui est celui de faire du piano. Bonne histoire et bon contenu car on a envie de lire la suite pour savoir comment le personnage (Charlemagne) se débrouille pour apprendre la musique avec son amie. Je vous le recommande pour apprendre sur la situation des gens différents, cependant il manque de l’action.

  • 17 février 2021 à 11 h 12 min
    Permalien

    Ce livre ne m’a pas trop plu car c’est un peu Dysfférent de ce que j’ai l’habitude de lire . Même si j’ai apprécié le thème de l’histoire, je n’ai pas accroché. Cependant je trouve ça intéressant que l’auteur évoque ce sujet .

  • 17 février 2021 à 12 h 05 min
    Permalien

    Un sujet intéressant pour ce livre qui parle d’un petit garçon qui est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique. Charlemagne nous montre que les multi-Dys ne sont pas bons à rien.
    Le livre n’a pas beaucoup d’actions c’est dommage….

  • 18 février 2021 à 11 h 24 min
    Permalien

    C’est un garçon qui fait du piano, il est dyslexique, dysorthographique et d’autres trucs “pas ouf”. Je n’ai pas réussi à le finir, je me suis arrêté à la page 30, car pas assez d’actions. Je déconseille ce livre à ceux qui aime l’action.

  • 18 février 2021 à 20 h 03 min
    Permalien

    J’ai apprécié ce livre.Quand on lit un premier chapitre on a envie de continuer.Le personnage principal est en échec scolaire puis il découvre le piano qui lui redonne confiance.On a vraiment envie qu’il réussise a jouer du piano.Je conseille ce livre pour ceux qui aiment la musique et qui cherchent à avoir confiance en soi..

Laisser un commentaire